-A +A

Zone euro : une fragile stabilisation des parts de marché à l’exportation

par Philippe Vilas-Boas, Economiste au Crédit Agricole

La zone euro est une grande puissance exportatrice. Ses exportations de biens représentent plus du quart des exportations mondiales. Elle a toutefois perdu du terrain sur la décennie 2000 au profit de l’Asie, et plus spécifiquement de la Chine. Depuis 2012, la position de la zone euro s’est stabilisée dans un environnement de faible progression du commerce mondial.

Mondialisation: 

La situation en Europe : Economie vs. Politique

par Philippe Brugère-Trélat, Vice-Président exécutif, Gérant de portefeuille Franklin Mutual Series

Après une année 2016 assez turbulente, je pense que les actions européennes connaîtront un parcours moins agité en 2017. Sur le plan économique, les perspectives de l’Europe s’améliorent et, selon les dernières statistiques, la confiance dans l’économie est à son plus haut depuis 2011.

En 2017, je pense que les actions européennes vont bénéficier de deux facteurs spécifiques. Premièrement, l’accélération récente de la croissance de l’économie mondiale va probablement accroître la demande en exportations européennes. Les exportations représentent environ 27% du produit intérieur brut de la zone euro, et même davantage en Allemagne.

Marchés Financiers: 

Allemagne : les infrastructures menacées

par Raymond Van der Putten, Economiste chez BNP Paribas

La qualité des infrastructures allemandes se dégrade du fait de l’insuffisance des investissements.

Prises en étau par des dépenses sociales en augmentation et des problèmes financiers, les communes, en particulier, taillent dans leurs investissements.

Les Länder coupent également dans leurs dépenses en capital dans la perspective de l’entrée en vigueur, en 2020, de règles budgétaires plus strictes.

Politiques: 

L’Internet des objets, le meilleur ennemi de la sécurité

par Hervé Thiard, Directeur général de Pictet AM

La montée en puissance de l’Internet des objets va obliger les entreprises et les particuliers à trouver de nouveaux moyens de se protéger: une aubaine pour les investisseurs.

Construit au IIe siècle de notre ère en Angleterre, le mur d’Hadrien avait pour vocation de protéger la frontière nord de l’Empire romain. S’étendant d’est en ouest sur une centaine de kilomètres, bordé de tours d’observation et autres forts, il permettait de protéger la population des ennemis de Rome.

Même si les dispositifs physiques représentent aujourd’hui encore une part non négligeable de l’arsenal sécuritaire public, garantir la sécurité des hommes et des femmes du XXIe siècle veut aussi dire repousser les envahisseurs numériques.

Innovation & Environnement: 
Flux RSS