-A +A

Actions américaines : au-delà du mur des inquiétudes

par Jeff Schulze, CFA, Stratégiste, Clearbridge Investments (filiale de Legg Mason)

Les tensions liées à la guerre commerciale pourraient détourner l’attention des investisseurs, mais le passé tend à indiquer que les marchés devraient progresser après les élections de mi-mandat, le tout dans un contexte marqué par de faibles risques de récession au début de la troisième année du mandat de Donald Trump.

Marchés Financiers: 

Turquie : le risque d’une crise persistante

par Philippe Waechter, Directeur de la recherche économique chez Ostrum Asset Management

La monnaie turque s’est fortement dépréciée au cours des derniers jours. Elle était cotée 6.85 contre dollar cet après midi contre 5.15 en clôture il y aune semaine. Le mouvement est très marqué comme le montre le graphe.

Il y a deux points à relever pour comprendre la dynamique de la monnaie turque.

Politiques: 

Croissance synchronisée, ralentissement synchronisé ?

par Ariel Bezalel, Directeur de la stratégie obligataire de Jupiter AM

L’année dernière fut marquée par un enthousiasme autour de ce qui semble être une croissance mondiale synchronisée. Cette année a commencé sur le même ton, mais les données de l’économie mondiale se sont rapidement détériorées. Les marchés sont aussi devenus de plus en plus sensibles aux évolutions politiques, que ce soit concernant les limites auxquelles le Président Donald Trump compte mener sa guerre commerciale, les menaces contre la coalition d'Angela Merkel en Allemagne, les futures relations commerciales du Royaume-Uni avec l'UE ou l'émergence du premier gouvernement populiste d'Europe occidentale en Italie. Le krach des crypto monnaies en février, la faiblesse généralisée des marchés émergents, et la vente massive des actifs italiens, tous illustrent l’importante nervosité des marchés cette année.

Mondialisation: 

Marchés émergents : à quoi faut-il se fier, à la diminution des risques ou aux craintes affichées ?

par Laurent Saltiel, CIO Emerging Markets Growth, et Sergey Davalchenko, Portfolio Manager Emerging Markets Growth chez AllianceBernstein

Après deux années d’excellentes performances, les actions des marchés émergents craignent de nouvelles menaces. Ces inquiétudes pourraient toutefois être exagérées, le profil de risque des marchés émergents continuant de se réduire sur le long terme.

Marchés Financiers: 
Flux RSS