-A +A

Dix convictions d'investissement pour 2021

par Stéphane Monier, Directeur des investissements chez Lombard Odier

L'année 2020 nous a tous mis au défi. La contraction économique la plus sévère depuis plusieurs décennies a donné lieu à des mesures de soutien monétaire et budgétaire d'une ampleur inédite, qui ont modifié le paysage de l'investissement.

A l'approche de 2021, la promesse de vaccins contre le Covid-19 s'apprête à changer la donne. Elle nous incite à anticiper un retour aux niveaux d'activité d'avant la pandémie. Les campagnes de vaccination de masse, les mesures sanitaires, les dépenses gouvernementales et le soutien monétaire devraient accélérer la reprise économique. Si les effets de la pandémie se feront sentir tout au long de 2021, le redressement conjoncturel devrait se poursuivre, bien que de manière inégale. Après tout, c'est un choc externe dû au virus, plutôt qu'une faiblesse fondamentale de l'économie mondiale, qui est à l'origine de cette crise.

Marchés Financiers: 

Transition énergétique : la victoire électorale de Joe Biden peut-elle changer la donne ?

par Mark Lacey, Responsable en matières premières et transition énergétique, Alexander Monk et Felix Odey, Analystes chez Schroders

L’élection du candidat démocrate Joe Biden à la présidence des États-Unis insuffle à la transition énergétique une dynamique positive supplémentaire. J. Biden a déclaré qu'il s'engage à lutter contre le changement climatique et à soutenir les énergies propres.

Les républicains pourraient bien conserver le contrôle du Sénat, l’élection partielle des sénateurs en Géorgie étant prévue ultérieurement. L’absence de majorité au Sénat pourrait entraver certaines des politiques d'énergie verte les plus ambitieuses des démocrates. Toutefois, il nous semble que le succès de la transition énergétique n’est pas lié à l'identité du président ou à la composition du Congrès.

Innovation & Environnement: 

L’accord commercial du RCEP en Asie-Pacifique, une stratégie économique à l’allure géopolitique

par Thuy Vân Pham, Economiste Marchés Emergents chez Groupama AM

Quinze pays d’Asie et du Pacifique ont officiellement signé, le 15 novembre 2020, le Regional Comprehensive Economic Partnership (RCEP). Il s’agit d’un vaste accord de libre-échange entre les dix Etats membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) tels que l’Indonésie, la Thaïlande, Singapour, la Malaisie, les Philippines, le Vietnam, la Birmanie, le Cambodge, le Laos et Brunei, ainsi que la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Ces derniers représentent 31 % de la population mondiale et 32 % du PIB mondial en 2019.

Mondialisation: 

Le dernier budget généreux du Royaume-Uni ?

par Hubert de Barochez, Économiste chez BNP Paribas

Cela devait être une revue des dépenses pour les trois prochaines années, mais le gouvernement britannique a revu ses ambitions à la baisse et le budget présenté aujourd’hui par le Chancelier de l’Échiquier, Rishi Sunak, ne concerne finalement que l’année fiscale 2021-22. L’idée pour le gouvernement était de donner la priorité à sa réponse à la crise et de lui permettre de se focaliser sur le soutien à l’emploi.

Politiques: 
Flux RSS