-A +A

Le secteur bancaire européen a bien résisté au premier semestre à la crise du Covid-19 !

par Patrick Goux, Analyste Banques Européennes (financier et extra-financier) chez Groupama AM

La baisse des résultats au S1 est peu révélatrice de l’amélioration globale des fondamentaux des banques. Si la crise sanitaire a eu des effets négatifs sur la solvabilité des banques, la capacité du secteur à absorber des pertes a en réalité augmenté grâce au soutien massif des Etats, des régulateurs et superviseurs, enfin, des banques centrales.

Les résultats du premier semestre ne reflètent pas l’amélioration des fondamentaux des banques

Les résultats bancaires sont en baisse au S1, une tendance qui s’explique par :

Marchés Financiers: 

Le grand retour de l’Etat dans la sphère économique

par Florent Delorme, Stratégiste chez M&G Investments

En 2019 l’OCDE appelait à une augmentation des dépenses des Etats en Europe sans que pour autant l’idée emporte l’adhésion d’une majorité de dirigeants européens et notamment de l’Allemagne. La forte récession provoquée par la crise sanitaire a remis à l’honneur le concept de stimulation budgétaire au point d’en faire dorénavant et pour longtemps l’élément central des politiques économiques. Le retour de la légitimité de l’intervention de l’Etat est une surprise après quarante ans de promotion du laisser-faire dans la sphère économique et de discours libéraux affirmant vouloir limiter l’Etat à ses fonctions régaliennes.

Politiques: 

États-Unis : vers une politique monétaire inclusive

par William De Vijlder, Group Chief Economist chez BNP Paribas

La croissance inclusive peut se définir comme « une croissance à la fois durable et générale en termes d’opportunités d’emplois »[1]. Depuis dix ans, les gouvernements, les institutions internationales et, de plus en plus, les entreprises accordent une importance particulière à sa promotion. C’est désormais un sujet de réflexion central pour la Réserve fédérale depuis que Jerome Powell occupe le fauteuil de président. Son introduction, lors de la conférence de presse qui a suivi la dernière réunion du FOMC, illustre parfaitement l’attention centrale accordée à la disparité des situations individuelles : « [Le fardeau] de la crise économique ne pèse pas de la même manière sur tous les Américains.

Politiques: 

Les inégalités économiques, désormais au cœur de l’analyse de la Fed

par Bastien Drut, Stratégiste Senior chez CPR AM

Lors de la conférence de Jackson Hole, Jerome Powell a annoncé des changements importants sur les objectifs de long terme et sur la stratégie de politique monétaire de la Fed. L’un des points importants, même s’il a moins été mis en avant que les autres, est le fait que les inégalités vont désormais constituer un élément central de l’analyse du marché du travail.

La crise de la Covid a exacerbé les inégalités aux Etats-Unis

Comme l’a rappelé le président de la Fed Jerome Powell le 4 septembre, « les inégalités constituent une caractéristique de l’économie américaine qui s’est renforcée depuis un certain temps 1 » .

Politiques: 
Flux RSS