Chroniques de William Emmanuel

-A +A

Télécoms : comment affaiblir un secteur crucial

Les opérateurs français de téléphonie seront-ils contraints prochainement d’accepter d’être rachetés par des concurrents étrangers pour une somme modique ?

Europe : la crise n’est pas finie

C’est un tableau plutôt sombre que Coface a présenté lors de son colloque annuel : si la crise financière dans la zone euro est en passe d’être résolue, la crise économique se poursuit et cela se traduit par une fragilisation des entreprises. 

Bourse : la France entre deux eaux

Tout le monde a poussé un petit cocorico avec l’annonce d’une hausse de 15% de la Bourse de Paris sur l’année 2012. Mais, à y regarder de plus près, l’indice CAC 40 accumule un retard inquiétant depuis cinq ans. De quoi fragiliser les grandes entreprises françaises.

France : l’illusion des taux d’intérêt bas

François Hollande s’est félicité récemment des taux d’intérêt bas obtenus par la France en laissant supposer que les marchés financiers approuvaient sa politique économique.

Des marchés sous perfusion

La plupart des grands indices boursiers européens affichent aujourd’hui une hausse par rapport au début de l’année après avoir plongé plusieurs fois ces derniers mois. L’explication ? Ils réagissent aux décisions de la Banque centrale européenne (BCE) et sont donc sous perfusion.

Un scénario à l’italienne ?

La France fera-t-elle face à de fortes turbulences à la rentrée ? L’affirmer risque de provoquer des ricanements au sein du nouveau pouvoir car les prévisions de tensions sur les taux d’intérêt avant l’élection présidentielle ne sont pas vérifiées.

Cap à l’Est ?

Le Japon traîne une image de puissance économique stagnante, la Russie de pays contrôlé par un clan et gangrené par la corruption. Pourtant, des investisseurs commencent à s’intéresser à ces pays. Car personne ne croit que l’Europe pourra résoudre ses problèmes rapidement.

Peut-on gagner de l’argent avec le CAC 40 ?

La France voit les particuliers fuir en masse les marchés boursiers depuis le début de la crise économique et financière. Pourtant, l’investissement en actions peut se révéler rentable pour qui sait choisir soigneusement les entreprises cotées.

Euro : intégration ou désintégration ?

Les dirigeants européens sont-ils prêts à accepter des abandons de souveraineté ? De leur réponse à cette question simple mais aux implications évidemment importantes dépend l’avenir de la zone euro.

Capitalisme : la faute de l’entreprise ?

Depuis le déclenchement de la crise financière de 2008, la question de la refondation du capitalisme alimente régulièrement les débats. Mais les divergences sont-elles de part et d’autre de l’Atlantique qu’une régulation internationale apparaît impossible

Pages

Flux RSS