Innovation & Environnement

-A +A

Réseaux mobiles éco-durables : l'heure est venue

Par Frédéric Wauquiez, responsable Marketing et Communications, Solutions vertes et programme Energies renouvelables d'Alcatel-Lucent

Les réseaux mobiles ouvrent de nouvelles perspectives de développement économique aux communautés des pays émergents dénués de services de communication corrects. Le fait est que le manque de sources d'énergie électrique pour alimenter les stations de base, les capillaires des réseaux mobiles, a constitué un obstacle de taille. On estime à 2,6 milliards le nombre de personnes vivant dans des communautés privées totalement d'électricité ou de source fiable d'électricité. Des études ont montré que l'accès au téléphone et au réseau Internet stimulait à la fois le développement économique et l'épanouissement social.

Innovation & Environnement: 

Vers un nouvel accord sur le climat à Copenhague

par Raymond Van der Putten, économiste chez BNP Paribas

Cette semaine, une conférence importante de l’ONU a eu lieu à Bonn pour préparer la conférence de Copenhague sur le climat.

L’objet de la convention de Copenhague est de décider de la suite à donner au protocole de Kyoto à l’expiration de la première période d’engagement, en 2013.

Pour que l’accord soit réussi, la convention de Copenhague devrait retenir des objectifs ambitieux pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les pays de l'OCDE.

Les pays en développement devraient réduire le taux de progression des émissions par le biais d’une meilleure gestion de l’agriculture et l’adoption de technologies à faible teneur en carbone.

Innovation & Environnement: 

Vers un monde plus « vert » : Le défi du siècle

par Jean-François Hirschel, directeur marketing global d’Unigestion

Un des plus grands défis auquel l’humanité doit faire face aujourd’hui est d’équilibrer les ressources planétaires et les besoins infinis des consommateurs. La consommation d’énergie, d’eau, de matières premières et de ressources naturelles ne cesse d’augmenter dans le monde entier. Les statistiques sont affolantes : nous consommons chaque année davantage de ressources que la planète ne peut en régénérer.

Avec les niveaux de production actuels, nous détruisons lentement l’environnement et provoquons d’inexorables changements climatiques.

La pérennité de notre style de vie moderne est in fine dépendante de notre capacité à développer des méthodes alternatives de production durable et d’adopter de nouveaux modes de consommation

Innovation & Environnement: 

Les enjeux de la Conférence de Copenhague sur le climat

par Raymond van der Putten, économiste chez BNP Paribas

Le réchauffement climatique constitue un sujet de préoccupation majeur pour l’économie mondiale. Le laisser-faire en l’occurrence pourrait avoir de graves conséquences pour la vie sur terre. Lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992, la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques a été mise en place pour empêcher toute perturbation anthropique "dangereuse" du système climatique. Depuis 1995, où la convention avait été ratifiée par plus de cinquante pays, les signataires se sont rencontrés chaque année dans le cadre de ce qu’il a été convenu d’appeler la « Conférence des Parties ». Lors de la troisième conférence à Kyoto en 1997, le protocole dit de Kyoto a été adopté.

Innovation & Environnement: 

Faut-il avoir peur d’une pénurie d’eau ?

par Tim Dieppe, Gérant ISR chez Handerson Global Investors

A Londres, où il semble pleuvoir presque chaque jour, la pénurie d’eau n’est pas vraiment un sujet de préoccupation. Cependant les choses sont bien différentes dans d’autres régions du monde. Les Nations-Unies ont plusieurs fois rappelé que la pénurie d’eau pourrait devenir un motif de guerre pour certains pays.

Innovation & Environnement: 

La tirelire du marché européen du carbone

par Trevor Sikorski, directeur, Environmental Markets Research, Barclays Capital

Le marché du carbone présente la caractéristique actuelle d’accorder une prime significative à la détention de liquidités. De nombreuses entreprises sont confrontées à de faibles carnets de commande et à la raréfaction du crédit.

Avec le niveau élevé d’allocations gratuites aux installations, cette situation conduit à une situation inattendue : le marché du carbone s’est transformé pour de nombreux participants en une importante source de financement.

Innovation & Environnement: 

Les enjeux de l’eco-conception

par Gérald Espardellier, fondateur et directeur associé d’Enora Consulting

Chaque produit ou service génère des impacts sur l’environnement. Le but de l’éco-conception est de réduire ces impacts tout en conservant la qualité d’usage par la prise en compte des consommations des ressources naturelles et des impacts sur l’environnement. Cette démarche apparue dans les années 2000 intéresse l’ensemble des acteurs économiques : fournisseurs de matières premières, fabricants, distributeurs, consommateurs, acheteurs publics et privés. L’environnement devient ainsi un critère d’achat à part entière, à l’instar de la qualité, des coûts, des délais, etc.

Innovation & Environnement: 

Interdépendance des marchés du carbone et de l’énergie : l’exemple de la volatilité

par Maria Mansanet-Bataller, de la Mission Climat de la Caisse des Dépôts

Depuis sa création, l’intérêt d’étudier le marché européen du CO2 du point de vue financier s’est accru de manière considérable. De nombreux articles ont été publiés, portant sur la relation entre prix au comptant et à terme des quotas (EUA), les déterminants des prix du CO2 ou encore sur les liens de causalité avec d’autres variables énergétiques.

La négociation de contrats de plus en plus structurés a rendu indispensable la mise au point d’outils techniques spécifiques d’évaluation afin de faciliter l’optimisation des portefeuilles d’actifs ainsi que la gestion des risques. Dans cette optique, deux éléments principaux doivent faire l’objet d’une analyse : d’une part la volatilité des contrats à terme d’EUA, d’autre part la transmission de cette volatilité vers et à partir d’autres marchés.

La volatilité peut être calculée comme une constante sur une période donnée.

Innovation & Environnement: 

L'impulsion Obama : faut-il investir dans le secteur des «Clean-Tech» ?

par Seb Beloe, responsable de la recherche ISR chez Henderson Global Investors

2008 a certes été une année chaotique pour tous les investisseurs, mais cela a été encore plus vrai pour ceux qui se sont hasardés sur le secteur de l’énergie. En témoigne, par exemple, l’indice mondial WilderHill New Energy Global Innovation (NEX, indice qui comprend 88 sociétés dites « Clean Tech », à savoir celles qui utilisent des technologies propres) qui a perdu 70% de sa valeur entre le début de l’année 2008 et novembre 2008, son point le plus bas. Certaines sociétés, en particulier dans l’industrie solaire et les biocarburants, ont perdu jusqu’à 90% de leur valeur.

Innovation & Environnement: 

Et si, en temps de crise, la discipline n’était pas créatrice de valeur ?

par Clément Berardi, Directeur chez Eurogroup

Les entreprises françaises n’ont pas le choix, leur survie (à plus ou moins court terme) passe par l’innovation. Qu’il s’agisse d’investir de nouveaux champs de croissance comme la révolution verte, d’offrir de nouveaux services pour changer la vie ou de développer de nouveaux produits dont les consommateurs sont toujours friands, l’innovation est la grande aventure des entreprises.

Cette aventure ne se fera pas sans difficulté, car il faudra lutter contre des années de régime LEAN, s’extirper de l’obsession du résultat trimestriel, investir lourdement dans le capital humain et dans l’économie de la connaissance, prendre des risques, s’ouvrir sur le monde, échouer… puis recommencer inlassablement.

Innovation & Environnement: 

Pages

Flux RSS