Marchés Financiers

-A +A

Perspectives T4 2020 : acheter dans le creux de la vague

par Sébastien Galy, Stratégiste Macro Senior chez Nordea Asset Management

A l'approche du 4e trimestre, nous prévoyons une poursuite du rallye des actifs risqués, les investisseurs continuant d'acheter de manière sélective les titres dans les creux de marchés. Deux facteurs portent cette tendance: la prévision d'un redressement économique, notamment en Chine, et la continuation de la dynamique du thème ESG.

Marchés Financiers: 

Marchés actions : des stratégies défensives adaptées au contexte actuel

par José Antonio Blanco, Responsable Investment Management pour compte de tiers et Marco Della Seta, Responsable Actions chez Swiss Life Asset Managers

Avec la crise du Covid-19, la volatilité est repartie en flèche sur les marchés actions. Toute- fois, dans un contexte de taux d’intérêt négatifs, la recherche de rendement conduit les investisseurs, mêmes averses au risque, à se tourner vers les actions. Le choix des stratégies défensives permet de profiter de leur performance potentielle tout en réduisant la prise de risque.

Marchés Financiers: 

Le secteur bancaire européen a bien résisté au premier semestre à la crise du Covid-19 !

par Patrick Goux, Analyste Banques Européennes (financier et extra-financier) chez Groupama AM

La baisse des résultats au S1 est peu révélatrice de l’amélioration globale des fondamentaux des banques. Si la crise sanitaire a eu des effets négatifs sur la solvabilité des banques, la capacité du secteur à absorber des pertes a en réalité augmenté grâce au soutien massif des Etats, des régulateurs et superviseurs, enfin, des banques centrales.

Les résultats du premier semestre ne reflètent pas l’amélioration des fondamentaux des banques

Les résultats bancaires sont en baisse au S1, une tendance qui s’explique par :

Marchés Financiers: 

ESG : ces défis à relever, pour que l’intégration des données extra-financières devienne la règle !

par Marie-Pierre Peillon, Directrice de la Recherche et de la Stratégie ESG chez Groupama Asset Management

L’apport de l’analyse extra-financière à l’analyse financière dans le diagnostic d’une entreprise est de plus en plus partagé et reconnu par la communauté financière. Mais si dans un monde en pleine transformation, cet apport est devenu légitime pour mieux comprendre la situation actuelle et mieux anticiper l’avenir, des obstacles majeurs subsistent avant que l’intégration ne devienne la règle. Nous en avons identifié trois : la qualité des données ESG, les transformations du système d’information comptables des entreprises, ces deux premiers étant étroitement liés, et les évolutions comportementales nécessaires pour l’instauration d’un nouveau cadre de pensée, reflétant le passage à un nouveau paradigme.

Marchés Financiers: 

Les marchés semblent déjà entrés dans le monde post « Covid-19 »

par Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions chez OFI AM

L’été financier a été plutôt calme, à l’image de l’indice VIX stabilisé à 20/25 contre un plus haut de 80 en mars. Si l’épidémie regagne du terrain un peu partout, il ne semble pas que ce soit une préoccupation majeure pour les marchés : systèmes de santé loin d’être saturés, gestes barrières entrés dans les mœurs et confiance sur la découverte pro- chaine d’un vaccin. Les investisseurs actent donc un scénario de reprise économique progressive, des mar- chés sous le contrôle des Banques Centrales, dans un monde de plus en plus connecté et technologique... Ce scénario positif de sortie de crise est-il déjà dans les cours ? Quels sont les risques de la rentrée ?

Marchés Financiers: 

Que signifie l’ESG pour les marchés obligataires ?

par Scott Freedman, Gérant de portefeuille chez Newton Investment Management

Les investisseurs ne doivent pas ignorer les avantages potentiels des investissements obligataires durables, alors que les préoccupations environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) sont de plus en plus présentes.

Autrefois considérés comme la chasse gardée des investisseurs en actions, les facteurs ESG réalisent une percée remarquée sur des pans entiers du marché obligataire mondial. En Europe, le marché des obligations sociales a suscité un intérêt marqué et progressé de 43% au 2ème trimestre, pour atteindre 66 milliards d’euros1.

Marchés Financiers: 

La crise sanitaire ne fait qu'accentuer le caractère incontournable de l'investissement ESG

par Nils Bolmstrand, PDG de Nordea Asset Management

La pandémie du coronavirus constitue une crise de santé publique dont les effets sont exponentiels sur l'économie et les marchés. C'est un défi dramatique pour la société qui a suscité de nombreuses questions, entre problématiques de chaîne d'approvisionnement, de biodiversité et les défis des entreprises pharmaceutiques. Des sujets comme ceux-ci relèvent de la sphère ESG. Il était clair au début de cette crise que nous étions confrontés à une menace pour nos vies et nos moyens de subsistance. Par conséquent, comme pour d’autres secteurs, il a fallu notamment s’interroger sur la faculté de l’industrie de la gestion d’actifs à tenir ses objectifs de développement durable et sa feuille de route en matière d’ESG.

Marchés Financiers: 

Une reprise en forme de « K » sur les marchés financiers

par Sébastien Galy, Stratégiste Macro Senior chez Nordea Asset Management

La dynamique des marchés est soutenue par une reprise rapide de l'économie, amenant de bonnes surprises face à un consensus souvent trop pessimiste. Par ailleurs, les intervenants ne veulent pas passer à côté de certaines opportunités et investissent en conséquence. De même, les paris baissiers sur les grandes valeurs de croissance ont atteint un creux historique. La concentration des investisseurs sur quelques actions de croissance, au détriment d’autres secteurs, est typique de ce que certains ont, à juste titre, appelé une « reprise en K » sur les marchés.

Marchés Financiers: 

Les actions suisses ont démontré leur résilience au premier semestre

par Eleanor Taylor Jolidon, Co-Head Swiss & Global Equity et Ariane Kesrewani, Investment Specialist, Union Bancaire Privée (UBP)

L’économie suisse est réputée pour sa robustesse face aux crises, et l’épidémie de Covid-19 en a été l’illustration. Les actions suisses ont largement surperformé face aux indices de la zone euro ainsi que face aux actions globales au premier semestre de l’année. Cette performance s’inscrit dans la durée grâce à la création de valeur supérieure des sociétés suisses.

Marchés Financiers: 

Le retour géopolitique de l’Union Européenne est-il un signe favorable aux actifs européens ?

par Florent Delorme, Stratégiste chez M&G

La crise du covid-19 a provoqué une accélération du calendrier européen avec un pas supplémentaire vers le fédéralisme. Dans le même temps les USA perdent de leur superbe en raison d’une gestion chaotique de la pandémie, la Chine doit faire face à un front commun sur les questions de Hong Kong et Huawei et enfin le Royaume-Uni est en proie au doute après avoir été durement touché par l’épidémie. N’est-ce pas là le signe d’un renouveau de l’Union Européenne sur la scène internationale au moment où ses principaux concurrents semblent en recul ? Le marché des actions européennes ne va-t-il pas profiter de ces changements ?

Marchés Financiers: 

Pages

Flux RSS