Marchés Financiers

-A +A

La vente à découvert des vendeurs « d’Hope-ium »

par James Chanos, Portfolio Manager chez AB Kynikos Portfolio

Dans le cadre des enseignements que je dispense sur l’histoire de la fraude financière, j’aborde souvent un point intéressant avec les étudiants : le fait que le « cycle de la fraude » réplique le cycle financier, mais avec un décalage. Plus une période haussière se prolonge dans le temps, plus les fraudeurs ont besoin de faire du bruit ; ils communiquent davantage, gonflent leurs résultats prévisionnels et font étalage de leurs comptes. Et c’est précisément ce phénomène que nous observons en ce moment aux États-Unis.

Marchés Financiers: 

2018 : Rotation des risques et réduction des risques dans la foulée

par Pascal Blanqué, CIO Groupe, et Vincent Mortier, CIO adjoint Groupe chez Amundi

« Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements qu’ils portent sur les choses », Epictète

Nous pensons que l’année 2018 marquera la transition d’une phase de reflation à plein régime, orientée à la hausse pour les actifs risqués (les obligations d’entreprise et les actions) vers un stade avancé du cycle des marchés financiers. Cela pourrait avoir des conséquences considérables pour les investisseurs.

Marchés Financiers: 

Quel climat sur les marchés financiers en cette fin d'année ? Quelle allocation adopter ?

par Jean-Jacques Friedman, Directeur des Investissements et de la Gestion Sous Mandat chez VEGA IM

Bref rappel du climat économique des derniers mois : tous les instituts de prévision ont revu à la hausse leurs perspectives de croissance pour 2017 et 2018, engendrant une dynamique favorable; mieux, ces révisions haussières, très consensuelles, ont été affichées avec un assez fort degré de certitude, car non seulement la croissance est synchrone dans l’ensemble des zones géographiques mais elle repose aussi de plus en plus sur les investissements des entreprises.

Marchés Financiers: 

Focus sur la croissance des bénéfices des actions américaines

par Michaël Lok, Co-CEO Asset Management chez UBP

Malgré l’obstacle des valorisations élevées, les actions américaines ont généré, même en termes historiques, une solide performance de +17% en 2017 (à fin octobre). Ce résultat est lié à la croissance des bénéfices enregistrée par les sociétés américaines (+11%) et, à la surprise générale, aux ratios cours/bénéfices (P/E) relativement stables bien qu’historiquement élevés. Dans le contexte des cycles économiques remontant à 1950, l’année 2017 est caractéristique de la performance des actions américaines au milieu d’un cycle d’expansion économique.

Marchés Financiers: 

Donald Trump, année 2 : cinq sujets à surveiller

par Michael Grady, Economiste senior chez Aviva Investors

La première année de mandat du Président des États-Unis, Donald Trump, s’est avérée pour le moins capricieuse. Suscitant parfois l’espoir d’une nouvelle ère de domination économique et industrielle pour les États-Unis, le Président a également instauré un climat de défiance à l’égard des relations avec les partenaires commerciaux et les alliés de longue date des États-Unis.

Les marchés financiers américains ont réagi favorablement à l’avènement de Donald Trump, mais semblent avoir occulté ses défauts. Les indices actions se sont hissés à des niveaux record, sans mouvement brutal du côté des taux d’intérêt. Après une période de dépréciation sur les trois premiers trimestres de l’année 2017, le dollar s’est finalement stabilisé face aux principales devises internationales.

Que peuvent attendre les marchés de la deuxième année de mandat de Donald Trump ?

Marchés Financiers: 

Le « Smart Beta », pour capter le potentiel de hausse des marchés tout en réduisant la volatilité

par Michaël Fay, Directeur des gestions diversifiées chez OFI AM

L’utilisation de fonds smart beta se développe chez les investisseurs, notamment institutionnels. Ces solutions d’investissement présentent en effet plusieurs avantages en se positionnant à mi - chemin des ETF indiciels et de la gestion active.

Dans un contexte où certains gérants actifs ont des difficultés à surperformer leur indice de référence, beaucoup d’investisseurs, notamment institutionnels, se sont tournés au cours des dernières années vers le marché des ETF indiciels pour s’assurer une réplication à moindre coût des performances boursières. Malgré des avantages indéniables, ces ETF présentent certaines limites.

Marchés Financiers: 

Dollar US, Courbe des taux et prix pétroliers : des enjeux de premier plan pour les investisseurs

par Witold Bahkre, Stratégiste chez Nordea Asset Management

Que devons-nous attendre de la Fed et comment sa politique monétaire impactera les devises ? La Fed déploie une politique de resserrement monétaire, de manière conventionnelle, grâce à une hausse des taux directeurs et de manière non conventionnelle, via la réduction de son bilan. Alors que, de façon inédite, la banque centrale doit piloter ce virage après la plus grande expérience d’assouplissement quantitatif de l’histoire monétaire (avec les inconnues que cela comporte), le dollar US devrait s’apprécier légèrement face à la plupart des autres devises, y compris l’euro. La réduction du bilan de la Fed provoquera une réduction des liquidités en dollar US sur les marchés. De leur côté, les bilans de la BCE et de la BoJ sont encore en expansion, des catalyseurs de nature à soutenir le renforcement du dollar US.

Marchés Financiers: 

Faut-il se fier à la résilience légendaire des marchés ?

par Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions chez OFI AM

La macroéconomie est bonne, la micro aussi, les taux restent bas : il s’agit du cocktail parfait pour les marchés. D’ailleurs, le bilan boursier 2017 s’annonce nettement positif sur pratique- ment toutes les classes d’actifs... Comment aborder 2018 ? Il y a quelques nuages à l’horizon et nous avons identifié quelques scénarios de risque. Mais pour les prochains mois, nous pensons que la tendance positive devrait se poursuivre, les marchés sont souvent « résilients »... Quelle analyse porter sur cette situation et quelle stratégie adopter ?

Marchés Financiers: 

Volatilité des actions : ce que cachent les apparences

par Trevor Leydon, Responsable de la gestion de portefeuille et de la gestion du risque multi-asset, Ben Maynard, CFA et Stratégiste multi-asset, Ahmed Behdenna, Stratégiste multi-asset senior et Charlie Diebel, Responsable mondial de la gestion taux chez Aviva Investors

Bien que la volatilité globale des principaux indices boursiers continue d’être anormalement faible, lentement, mais sûrement, l’incertitude se renforce sur les marchés financiers. Les investisseurs devraient en prendre note.

Marchés Financiers: 

La flexibilité devient un facteur discriminant dans la construction des fonds diversifiés

par Michaël Fay, Directeur des Gestions Diversifiées chez OFI AM

La gestion diversifiée va gagner en complexité au cours des prochaines années. L’investisseur doit passer d’une classe d’actifs à une autre et d’une zone géographique à une autre dans des temps beaucoup plus restreints.

Marchés Financiers: 

Pages

Flux RSS