Marchés Financiers

-A +A

Fermez Twitter avant de faire votre sélection d’entreprises européennes

par Tawhid Ali et Andrew Birse, Gestionnaires du portefeuille AB Eurozone Equity chez AllianceBernstein

En privilégiant les entreprises moins exposées à l’instabilité régionale, nous pensons que les investisseurs peuvent découvrir des sources résilientes de revenu qui leur permettront de ne plus se sentir otages des bouleversements politiques.

Les investisseurs ont de bonnes raisons d’être anxieux dans un contexte où les incertitudes d’ordre politique se propagent dans toute l’Europe. Les marchés actions semblent vulnérables à un ensemble de phénomènes allant du Brexit à l’intrusion du populisme dans le processus électoral de plusieurs grands pays du continent.

Marchés Financiers: 

Innovation financière : les banques américaines prennent de l’avance sur leurs pairs européens et asiatiques

par Guy de Blonay Gérant spécialiste des valeurs financières chez Jupiter AM

Ces dernières années, les développements technologiques, les nouvelles règlementations, la croissance des millennials et de leur expertise en numérique se sont combinés pour former une tendance irréversible à l'innovation dans le secteur bancaire mondial. Même si le secteur bancaire devrait rester un des mieux positionnés pour dominer l’industrie du futur, celui-ci doit suivre le rythme rapide de la révolution digitale s’il souhaite résister aux disruptions. Les banques américaines mènent la danse, et les banques européennes et asiatiques ont été plus lentes à renforcer leurs moyens informatiques afin de relever les défis de l’ère des fintech.

Marchés Financiers: 

De nouvelles propositions pour alléger le coût en capital des investissements en actions

par Noémie Hadjadj-Gomes, Responsable adjointe de la Recherche chez CPR AM

La Commission Européenne a publié début novembre le projet d’amendement de l’acte délégué relatif à la révision de Solvabilité 2.

Le texte fait suite aux recommandations techniques de l’EIOPA publiées en octobre 2017 et février 2018 et s’en inspire fortement, avec deux surprises cependant :

La proposition de modification des chocs sur les taux d’intérêt, jugée nécessaire par l’EIOPA afin de 
rectifier la sous-estimation importante du risque de taux pesant sur les assureurs, a été totalement 
ignorée à ce stade !

Marchés Financiers: 

Les investisseurs devront trouver de nouvelles tactiques lorsque les liquidités de la BCE se tariront

par John Taylor, Fixed income portfolio manager of the Diversified Yield Plus fund chez AllianceBernstein

Après avoir bénéficié de la pléthore de liquidités injectées par la banque centrale, les investisseurs obligataires européens vont devoir trouver de nouvelles stratégies et techniques pour faire face aux futures pénuries de liquidités dont la fréquence va sans doute s’accélérer.

Marchés Financiers: 

Crise = opportunité ?

par Jean-Marie Mercadal, Directeur Général Délégué en charge des gestions chez OFI AM

Nous faisons référence au fameux idéogramme chinois, où le signe graphique qui représente le concept de crise signifie également opportunité. Le mois d’octobre a été rude. Les investisseurs sont confrontés à une phase boursière anxiogène, pour de multiples raisons que nous avions évoquées lors de notre publication d’octobre : la volatilité des marchés avait ainsi été un peu oubliée après plusieurs années de soutien des Banques Centrales et une année 2017 haussière en « ligne droite »... Comme à chaque consolidation un peu sévère, le moral des investisseurs flanche... alors que se profilent probablement des opportunités...

Marchés Financiers: 

Les marchés européens restent fébriles

par Tom Stubbe Olsen, Fondateur de Mensarius AG, Gérant et responsable de la stratégie « value » Europe chez Nordea Asset Management

Au cours des dernières semaines, les conséquences de la guerre commerciale, le regain d’inflation et les inquiétudes autour de la situation budgétaire en Italie ont été les principales thématiques qui ont pesé sur les marchés européens.

Les tensions commerciales ne diminuent pas

Les conséquences de la situation instable entre les États-Unis et leurs partenaires commerciaux ont continué de faire les gros titres au cours des dernières semaines, affectant les marchés boursiers. L’entrée en vigueur des nouveaux droits de douane entrainera une hausse des prix des importations et risque de pousser l'inflation à la hausse.

Marchés Financiers: 

Pour une meilleure réglementation ESG

par Outi Helenius, Directrice ESG du Groupe Evli

L’ESG est source de confusions et d’incertitudes, mais il constitue belle et bien une nouvelle réalité. Il serait toutefois plus judicieux de la part du secteur financier d’établir une standardisation prenant en compte tous les différents éléments et points de vue avant d’imposer une réglementation. Cet été, l’ESG a été au centre des débats dans le secteur de la gestion d’actifs et dans le secteur financier en général. La raison principale de cette effervescence étant bien sûr les prochaines réglementations. Il y a débat sur ce que devrait être l’ESG, la manière dont il devrait être réglementé, sur sa mise en œuvre et plusieurs questions ont été soulevées afin de déterminer si l’ESG ne constituerait pas un énième frein réglementaire. Un certain nombre de confusions s’ajoutent ici à une forme d’optimisme.

Marchés Financiers: 

La Fed et la baisse des marchés actions

par Bastien Drut, Stratégiste Senior chez CPR AM

Dans son autobiographie, Ben Bernanke explique qu’il « tenait autant que possible à éviter de donner l’impression d’un Bernanke put » lorsque les premières tensions sont apparues sur les marchés financiers à l’été 2007. Le Bernanke put désignait le fait que la Fed dirigée par Bernanke assouplirait sa politique dès lors que les actifs risqués connaîtraient une évolution trop négative. Quelques années auparavant, c’est le Greenspan put qui avait fait couler beaucoup d’encre. Aujourd’hui, c’est la question de l’existence d’un Powell put qui se pose : la Fed de Jerome Powell reverra-t-elle à la baisse ses ambitions de durcissement monétaire si les marchés baissent trop ? C’est clairement ce que souhaiterait le président Trump, qui a adressé à la Fed et à son président Jerome Powell un déluge de critiques car l’institution remonterait ses taux trop vite selon lui.

Marchés Financiers: 

Les raisons de la hausse de la volatilité des marchés actions

par William de Vijlder, Chef économiste de BNP Paribas

Les marchés actions ont encore connu de forts mouvements cette semaine. L’écart type des variations journalières du S&P500 sur une fenêtre mobile de 60 jours a grimpé en flèche et même si, en début d’année, cette envolée était encore plus grande, le graphique montre bien que 2018 est l’année du retour de la volatilité. En théorie, les causes sous-jacentes peuvent être diverses : les inquiétudes concernant les taux d’intérêt ou la croissance ou, tout simplement, les fluctuations de la prime de risque exigée. Ce dernier facteur peut refléter des variations de l’incertitude concernant les fondamentaux économiques (croissance de l’activité ou des bénéfices, taux d’intérêt) ou la politique économique (craintes protectionnistes), de l’évolution géopolitique, etc.

Marchés Financiers: 

Midterms : les détenteurs de portefeuille de placements doivent-ils s’en préoccuper ?

par Scott Krauthamer, Head of Equity Strategy at AllianceBernstein

À l’occasion des élections de mi-mandat qui se dérouleront le 6 novembre prochain aux États-Unis, les démocrates pourraient bien reprendre le contrôle de la Chambre des représentants. Les détenteurs de portefeuille de placements doivent-ils s’en préoccuper ? Cette demi-victoire devrait porter modérément à conséquence, à moins que le parti démocrate ne s’empare des deux chambres du Congrès.

La nouvelle couleur du Congrès influera très certainement sur les grandes décisions de politique budgétaire et réglementaire – lesquelles concernent les investisseurs et les gérants de portefeuilles. Elle pourrait aussi affecter le marché des actions et favoriser certains de ses secteurs plutôt que d’autres.

Marchés Financiers: 

Pages

Flux RSS