Marchés Financiers

-A +A

Banques américaines : des profits fragiles

par Estelle Honthaas, économiste chez Crédit Agricole

JP Morgan Chase (JPMC) et Goldman Sachs (GS) ont annoncé des profits record pour le 3e trimestre 2009. Les résultats de Citigroup (Citi) et Bank of America (BofA) portent en revanche toujours les stigmates de la crise.

Ces résultats contrastés relativisent l’optimisme ambiant. Ils rappellent que la santé des principales banques américaines reste fragile, et laissent augurer un trimestre difficile pour les nombreux établissements n’ayant pas d’activité de banque d’investissement.

Marchés Financiers: 

L’aplatissement des courbes de taux devrait se poursuivre

par Ombretta Signori, stratégiste chez Crédit Agricole AM

Un changement dans l’évolution des différentes classes d’actifs a vu le jour au cours de l’été 2009. En effet, depuis le début de l’année, les obligations d’État et les actions n’ont pas évolué dans le même sens bien qu’elles ont enregistré de bonnes performances au cours des mois d’août et de septembre. Cette rupture dans la corrélation entre les actifs pose un certain nombre d’interrogations car une nette divergence se profile au sein des marchés de taux et d’actions. Ces derniers semblent avoir été tirés par l’amélioration de l’environnement économique et l’espoir d’une sortie de récession rapide.

Le marché obligataire, au contraire, semble plutôt accorder plus de crédit à une sortie de crise plus lente. Les obligations d’État, qui ont bien joué leur rôle de valeur refuge, auraient dû être pénalisées par le retour de l’appétit pour le risque.

Marchés Financiers: 

Pages

Flux RSS