Mondialisation

-A +A

Une récession imminente aux Etats-Unis ? 12 signes annonciateurs d’un retournement

par Jeffrey Schulze, Directeur et Stratégiste chez ClearBridge Investments (filiale de Legg Mason)

Malgré des niveaux de valorisation records sur les marchés actions, les craintes d’une fin du long cycle haussier aux États-Unis et d’une nouvelle récession continuent de peser sur le moral des investisseurs et de miner leur confiance en 2018.

Les derniers chiffres ont fait apparaître une croissance de 2,3 % au premier trimestre[1], un résultat supérieur aux prévisions. Certains analystes ont toutefois fait part de leur déception, estimant que le taux de croissance était en baisse en glissement annuel, et qu’il était le plus faible des quatre derniers trimestres.

Peut-on par conséquent déduire que cet essoufflement de la dynamique haussière est précurseur d’un retournement de marché et d’une récession ?

Mondialisation: 

Dette émergente : s’en tenir aux fondamentaux

par Paul McNamara, Gérant et Directeur des Investissements Marchés émergents obligataires chez GAM Investments

La dette émergente en devise locale a baissé de près de 5% depuis la mi-avril, et de presque 1% sur l’année. Par conséquent, de nombreux investisseurs nerveux ont été amenés à remettre en question les perspectives de cette classe d’actifs. Toutefois, cette récente faiblesse du marché des devises émergentes est presque entièrement due au renforcement du dollar américain et nous ne pensons pas que cette tendance se maintiendra. Bien que nous ayons identifié des causes de renforcement à court terme, nous prévoyons à moyen terme que le dollar évoluera latéralement.

Mondialisation: 

Pourquoi l’économie russe restera forte face aux dernières mesures annoncées par les Etats-Unis

par Patrick Zweifel, Chief Economist, et Nikolay Markov, Senior Economist chez Pictet AM

En quoi l’impact des dernières sanctions prononcées par les Etats-Unis à l’encontre de la Russie devrait être moins lourd qu’en 2014 ? Réponse en quatre points.

1. Un découplage de l'évolution des prix du pétrole et du cours du rouble

Les sanctions américaines de 2014 coïncidaient avec un déclin simultané des prix du pétrole et du cours du rouble. Cette fois, les prix du pétrole sont à la hausse alors que le cours du rouble est en baisse. Il s'agit d'une situation exceptionnelle.

FIG.1 - PRIX DU PÉTROLE ET TAUX DE CHANGE DU ROUBLE

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Données au mois de mai 2018.

Mondialisation: 

Marchés émergents : coup de froid

par William De Vijlder, Chef Economiste chez BNP Paribas

La dette importante en dollars accumulée par les émetteurs des marchés émergents ces dernières années, en particulier les entreprises, a accru leur sensibilité à l’appréciation du billet vert

La hausse des rendements des Treasuries, le raffermissement soudain du dollar et des problèmes spécifiques à certains pays ont déclenché des sorties de portefeuille considérables et un fléchissement des devises émergentes.

Mondialisation: 

La saison des élections en Amérique Latine

par Gorky Urquieta, Gérant Senior et Co-responsable de la stratégie dette émergente chez Neuberger Berman

L’Amérique Latine est atteinte d’une fièvre électorale. Le Salvador a tenu en mars des élections parlementaires et locales, le Costa Rica a élu un nouveau Président en avril et le Paraguay a organisé des élections générales il y a deux semaines. Les Vénézuéliens sont appelés à voter d’ici deux semaines, les Colombiens une semaine plus tard, et le Mexique et le Brésil se prononceront respectivement en juillet et en octobre. Plus de la moitié de la population de la région vote cette année ce qui représente bien plus de 2/3 de son PIB.

Mondialisation: 

Le défi du financement du déficit américain

par Bastien Drut, Stratégiste Senior chez CPR AM

Le déficit américain progresse rapidement, à cause de la réforme fiscale... mais aussi et surtout à cause du vieillissement de la population.

En décembre 2017, les Etats-Unis ont voté en faveur d’une réforme fiscale de grande ampleur (Tax Cuts and Jobs Act, TCJA), qui a abaissé la fiscalité des entreprises (en particulier, abaissement de 35 à 21% du taux d’imposition sur les sociétés et déductions des dépenses d’équipement) et des ménages (abaissement de l’impôt sur le revenu).

Mondialisation: 

Pourquoi se trompe-t-on sur le prix du pétrole ?

par Patrick S. Kaser, CFA, Managing Director & Gérant chez Brandywine Global (Legg Mason)

Au cours des cinq dernières années, les observateurs de l'industrie de l'énergie et les investisseurs n'ont cessé de se tromper sur l’évolution du prix du pétrole. Pourquoi ? Une grande partie de l’explication semble provenir d'erreurs comportementales : excès de confiance dans les prévisions, biais sur les évolutions récentes, ancrage des convictions et autres facteurs.

Un deuxième élément s’ajoute, cependant, à cela : de nombreuses personnes ont totalement occulté des données pourtant visibles. Il ne leur a pas semblé important de prendre en considération le fait que l'activité ait ralenti à un rythme insoutenable et que les entreprises perdent leur rentabilité à 50 $ le baril de pétrole. Cela aurait dû être un signal indiquant que le prix était erroné, mais peu semblaient y prêter attention.

Mondialisation: 

Politique américaine : guerre commerciale ou technique de négociation ?

par Fabiana Fedeli, Responsable Actions fondamentales internationales chez Robeco

Tout peut changer en l'espace d'un trimestre ! Fin 2017, alors que l’embellie conjoncturelle planétaire donnait lieu à une vague de révisions des résultats à la hausse, les marchés actions semblaient bien orientés pour poursuivre leur lancée haussière. Mais cette mécanique bien huilée a fini par se gripper....

Il y a trois mois, nous indiquions déjà qu’il fallait savoir être discriminant. Était-ce notre sixième sens, ou notre longue expérience des marchés ? Toujours est-il que cette fois-ci, c’est le président américain qui est venu mettre des bâtons dans les roues des investisseurs en lançant une guerre commerciale, ou tout du moins en menaçant concrètement de le faire, sans doute dans le but de signer un accord favorable pour les Etats-Unis.

Mondialisation: 

Pakistan : équilibrer risques et récompenses

par Charles Sunnucks, Gérant assistant chez Jupiter Global Emerging Markets

Pour la plupart des investisseurs, le Pakistan est très souvent défini comme étant très instable, que ce soit en termes de sécurité, de politique ou d'économie. Et c'est le cas à bien des égards. Cependant, Charles Sunnucks, gérants assistant sur les marchés émergents, soutient qu'il existe de plus en plus de signes de changements structurels positifs dans le pays, ce qui crée certaines des opportunités d'investissement bottom-up à long terme les plus convaincantes toutes classes d'actifs confondues.

Mondialisation: 

Tensions commerciales Etats-Unis - Chine: des effets inattendus

par Patrick Zweifel, Chief Economist chez Pictet AM

Alors que les tensions au sujet des droits de douane s’exacerbent entre les États-Unis et la Chine, une dynamique commerciale potentiellement plus positive commence à voir le jour.

Les négociations commerciales entre Trump et Xi sont-elles une bénédiction masquée ? L’écart entre les exportations et les importations nominales entre la Chine et les États-Unis n’a jamais été aussi élevé. C’est sur cet argument que s’appuie le président Trump pour augmenter les droits de douane sur les produits chinois.

Mondialisation: 

Pages

Flux RSS