Mondialisation

-A +A

La zone euro est-elle en passe de renouer avec une croissance durable ?

par Clemente De Lucia, économiste chez BNP Paribas

Le PIB de la zone euro s’est quasiment stabilisé au T2 2009, après s’être effondré au trimestre précédent.

L’économie est manifestement en train de se redresser. Toutefois, nous ne tablons pas sur le retour d’une croissance durable et solide avant le deuxième semestre 2010. Plusieurs facteurs risquent de peser encore sur l’économie dans les trimestres à venir.

Malgré la récente amélioration des données économiques, le Conseil des gouverneurs de la BCE ne devrait pas modifier substantiellement son message lors de sa réunion de la semaine prochaine. La prudence devrait être le thème dominant. La BCE devrait laisser ses taux directeurs inchangés pendant une assez longue période.

Mondialisation: 

Etats-Unis : fin du marasme immobilier ?

par Hélène Baudchon, économiste au Crédit Agricole

Les dernières nouvelles du marché immobilier résidentiel américain sont encourageantes.

Depuis plusieurs mois, les données, activité comme prix, surprennent à la hausse, transformant les signes de stabilisation en redressement plus tangible.

En termes d’activité, le marché a probablement touché le fond. La reprise devrait néanmoins rester contrainte, entre autres par la purge en cours de l’excès d’offre. Il existe de ce fait encore un potentiel de baisse des prix.

Le principal bémol à ces nouvelles est que la spirale des saisies immobilières n’est pas encore enrayée.

Mondialisation: 

Est-il trop tard pour attraper l’Emergent Express ?

par Charles Dautresme, stratégiste chez Axa IM

Les marchés émergents ont enregistré une progression spectaculaire de 52% depuis leurs points bas malgré la baisse récente du marché chinois. Au cours de la même période, le marché européen a progressé de 40%.

Dans ce document, nous analyserons la récente performance des marchés émergents et donnerons une perspective historique. Puis, on s’intéressera aux valorisations de ces marchés. Enfin, on offrira une alternative à un investissement direct sur ces marchés à travers un portefeuille d’actions européennes très fortement exposées aux pays émergents.

Mondialisation: 

Optimisme prudent

par Eric Vergnaud, économiste chez BNP Paribas

Le recul très limité du PIB de la zone euro au deuxième trimestre (-0,1% t/t, soit très largement mieux que l’ensemble des anticipations), après -2,5% et -1,8% au cours des deux périodes précédentes, a constitué une excellente surprise. En outre, les croissances française et allemande ont été estimées à plus de 0,3%, signalant une sortie de récession des deux plus importantes économies de la zone. Toutefois, les disparités ont été fortes au sein de la zone euro, avec des reculs du PIB de 0,5% en Italie et de 1% en Espagne et aux Pays-Bas (en dépit, pour ce pays, de liens très étroits avec l’Allemagne et la France).

Mondialisation: 

UEM : les enquêtes proches du seuil d’expansion de l’activité

par Olivier Bizimana et Frederik Ducrozet, économistes au Crédit Agricole

 Le moral des investisseurs allemands rebondit suite aux bons indicateurs économiques et financiers.
Rebond surprise de la croissance française au deuxième trimestre 2009. 
Les indices PMI se rapprochent du seuil des 50 points, synonyme d’expansion de l’activité.

Mondialisation: 

Oslo, Copenhague, Zurich et Genève en tête des villes les plus chères

par Andreas Hoefert, Daniel Kalt et Christian Hilberath, économistes chez UBS Wealth Management

Selon les résultats de l’étude “Prix et Salaires” - étude réalisée par les économistes d’UBS tous les trois ans à partie de plus de 30.000 données -, les villes les plus chères du monde sont Oslo, Copenhague, Zurich, Genève, Tokyo et New York.

Ce classement a été établi à partir d’un panier normalisé de 122 biens et services. Si l’on tient également compte des loyers, la vie s’avère particulièrement coûteuse à New York, Oslo, Genève et Tokyo.

Kuala Lumpur, Manille, Delhi et Mumbai sont les villes où ce panier est le moins cher. Les données sur lesquelles repose l’étude ont été relevées simultanément dans 73 grandes villes du monde entre mars et avril.

Mondialisation: 

La reprise au Japon laisse entier le problème de la dette

par Hervé Lievore, stratégiste chez Axa IM

Au deuxième trimestre, l’économie japonaise est sortie de sa pire récession de la période d’après-guerre. Mais s’agit-il d’un phénomène durable ou d’une simple rémission qui ne doit pas masquer la faiblesse chronique du pays ? Les élections qui se dérouleront le 30 août laissent présager une alternance à la tête du pouvoir.

Mais quel que soit le résultat du scrutin, de quelles marges de manœuvre disposera le futur gouvernement pour inverser la montée inexorable de la dette publique ?

Mondialisation: 

Crédit corporate : que faut-il attendre du 2ème semestre 2009 ?

par Chantana Sam, stratégiste chez Axa IM

Les marchés de crédit se sont bien comportés dans la première partie de l’année. Les spreads de l’Itraxx Main et du CDX Main ont atteint à la fin du mois de juillet 88 pdb et 111 pdb respectivement, contre 181 pdb et 198pdb au début de 2009. En raison de l’énorme prime de liquidité existant sur le cash1, les indices obligataires ont surperformé les indices CDS.

Ce mouvement peut-il continuer au 2S09 ou les marchés sont-ils trop optimistes en anticipant une reprise rapide ? Nous donnons des éléments de réponse dans ce papier.

Revue de la performance au premier semestre

Nous récapitulons ci-dessous la performance2 des indices CDS depuis le 1er janvier, le 1er mars et le 1er juin.

Mondialisation: 

Pétrole : où est la demande ?

par Nic Brown, Salima Ramdani et Micaella Feldstein, économistes chez Natixis

Le cours du baril de brut a continué de rebondir à la faveur d'un regain d'optimisme sur l'économie et de la faiblesse du dollar. La vigueur de la demande de produits pétroliers peut-elle justifier un tel redressement ? La demande d'essence, particulièrement aux États-Unis, est plus sensible à l'évolution des prix qu'à l’état de santé de l'économie mondiale, comme le montre la corrélation entre les prix de l'essence et le nombre de kilomètres parcourus par les automobilistes.

Mondialisation: 

La Banque d’Angleterre à l’honneur

par Caroline Newhouse-Cohen, économiste chez BNP Paribas

A l’issue de la réunion du Comité de Politique Monétaire, la Banque d’Angleterre a adopté de nouvelles mesures non conventionnelles, jugeant que « la récession au Royaume-Uni apparaît avoir été plus profonde qu’anticipé ». La Banque centrale reconnaît toutefois que l’économie a donné récemment des signes de reprise.

La production manufacturière a augmenté de 0,4% m/m en juin, les conditions se sont même encore améliorées depuis. L’indice CIPS du secteur manufacturier est repassé au-dessus de 50 en juillet, pour la première fois depuis avril 2008. Dans les services, l’indice CIPS d’activité s’est établi à 53,2, son plus haut niveau depuis février 2008, en hausse de 1,6 point par rapport à juin. La composante relative à l’activité nouvelle, un des indices les plus avancés de l’enquête, est passée de 49,7 à 52,7.

Mondialisation: 

Pages

Flux RSS