Les marchés fermés aux bonnes nouvelles ?

-A +A

par Ryan Hughes, gérant chez Skandia Investment Group (SIG)

L’été 2011 s’est avéré être le pire trimestre pour les marchés actions depuis 10 ans. Pas vraiment le meilleur moment pour louer les vertus des marchés actions et ses opportunités... Néanmoins l’histoire nous dit que le bon moment pour acheter des actions, c’est justement celui qui précède les bonnes nouvelles. Il suffit ensuite d’espérer que le timing soit effectivement le bon et que les pires nouvelles soient passées.

Alors, le bon moment est-il venu ? Malgré la pluie de mauvaises nouvelles qui semblent s’abattre sur nous récemment, certains signes à l’horizon laissent à penser que les conditions de marchés ne sont pas aussi terribles qu’on pourrait le croire. Nous avons vu de bonnes surprises arriver des Etats-Unis sur certains fondamentaux, un desserrement monétaire semble envisageable en Chine, l’optimisme des entreprises allemandes est meilleur que prévu. Or en même temps, les actions US sont pratiquement au niveau d’un « double dip ».

Peut-être est-ce le contrarian en moi qui parle, mais quelque chose me dit que le marché ne s’intéresse pas trop à ces petites bonnes nouvelles pour l’instant. Cela veut dire qu’il existe de belles opportunités pour les investisseurs, particulièrement pour ceux qui veulent investir à horizon moyen terme.

 

Marchés Financiers: