L'impact du déploiement des vaccins sur les prévisions économiques

-A +A

par Shamik Dhar, Chef économiste chez BNY Mellon Investment Management

Si les vaccins sont approuvés au niveau mondial et que leur efficacité est prouvée, une grande partie de la population mondiale atteindra un niveau d'immunité collective en 2021 et il sera donc possible de commencer à rouvrir complètement les économies à partir du deuxième trimestre 2021.

Selon nos prévisions économiques les plus probables, un déploiement mondial réussi des divers vaccins sera efficace. Les économies américaine et européenne devront donc gérer une "poche d'air" d'ici là. Cela signifie qu'elles pourraient connaître une très faible croissance au quatrième trimestre et peut-être au premier trimestre de l'année prochaine, mais que l'activité économique reprendra très fortement au deuxième et au troisième trimestre de 2021. La reprise du commerce mondial renforce également les perspectives de la Chine. Ce scénario voit la demande refoulée se concrétiser, tandis que l'épargne et les liquidités des ménages et des entreprises sont élevées dans un certain nombre de pays, avec un effet de levier faible.

Des vaccins hautement efficaces réduiront le risque lié à la vague actuelle de Covid-19 aux États-Unis et en Europe, contribueront à relever les projections de croissance à long terme et boosteront les rendements cycliques et obligataires. Si nous supposons qu'il faut six mois pour un déploiement complet dans les économies développées, nous pouvons nous attendre à un retour à la normale au cours de l'été 2021 dans l'hémisphère nord.

Le niveau d'épargne excédentaire pourrait alimenter une augmentation forte et persistante de la demande. Ainsi l'économie mondiale pourrait voir émerger de nouvelles "roaring 20's". C'est du moins ce que prévoient les marchés mondiaux.

Toutefois, si les vaccins s'avèrent moins efficaces ou plus difficiles à déployer que prévu, l'optimisme entourant leur déploiement sera de courte durée. Il s'agit d'un des scénarios les moins probables compte tenu des perspectives économiques. Dans ce scénario, l'incertitude accrue et les préoccupations concernant les perspectives économiques à court terme deviennent une prophétie auto-réalisatrice déclenchant un nouveau ralentissement.

Cela dit, les perspectives sont certainement plus positives grâce aux dernières annonces sur les différents vaccins.

Dans l'ensemble, nous avons toutes les raisons de rester optimistes car le lancement d'un vaccin renforcera très probablement l'économie à terme.

Marchés Financiers: