Victoire de Joe Biden, quelles implications ?

-A +A

par Shamik Dhar, Economiste en chef de BNY Mellon Investment Management

Nous commençons cette semaine avec plus de certitudes que la précédente avec l’annonce de la victoire de Joe Biden. Cependant, le Sénat, dont la majorité semble acquise aux Républicains, doit encore connaitre une élection le 5 janvier 2021 pour les deux sièges encore en jeu en Géorgie. La Chambre reste démocrate bien que les républicains cherchent à gagner entre 7 et 11 sièges, ce qui réduirait la majorité démocrate.

Le message à retenir de cette élection est que le pays est profondément divisé politiquement et que l'électorat n'a pas envie de se lancer de grands changements de politiques dans un sens ou dans l'autre.

Cette situation est la recette idéale pour mener vers l'impasse ou obliger au compromis. Le président élu Joe Biden a travaillé de manière productive avec le leader de la majorité au Sénat Mitch McConnell dans le passé. Ainsi, nous choisissons de voir le verre à moitié plein. Le marché, qui a progressé de plus de 7 % la semaine dernière, fait de même.

Avec l'augmentation des cas de COVID-19 et le ralentissement du taux de croissance de l'économie américaine, nous prévoyons l’obtention d’un accord de relance, même s'il sera moins important avec un gouvernement divisé.

Un Sénat républicain empêchera les fortes augmentations d'impôts, limitera les candidats plus progressistes à la direction des agences gouvernementales dont il doit approuver la nomination. Cela rend moins probable également une restructuration majeure des industries, comme le système de santé et l'énergie.

Il y aura probablement moins de mesures de relance en 2021. Nous supposons que les mesures de relance approcheront davantage de 1 à 1 500 milliards de dollars, par opposition aux 2 000 milliards de dollars qui étaient en cours de négociation avant l'élection et aux 3 000 milliards de dollars que l'administration Biden aurait pu adopter en cas de "vague bleue".

Tout cela s'inverse si les deux courses au Sénat de Géorgie sont remportées par les démocrates et que cet événement, encore probable, peut commencer à être évalué par les marchés. "Le plus grand gagnant de cette élection est le secteur de la santé. La réglementation de contrôle des prix des médicaments et l'introduction d'un système public ont peu de chances de passer dans un gouvernement divisé.

Nous devrions également assister à une importante augmentation des investissements publics et privés dans les hôpitaux, le développement de médicaments, les outils des sciences naturelles, les ingrédients pharmaceutiques actifs, les chaînes d'approvisionnement et les appareils médicaux, pour n'en citer que quelques-uns.

Politiques: